Lettre / Témoignage de Jessica M ( France)

16 Août 2020 , Rédigé par SNV Publié dans #Témoignages

                                                                                                                              Paris, 27 juillet 2020

                                                          Bonjour Monsieur le Professeur,                                                                           

Comme convenu par téléphone ce jour, vous trouverez ci-joint l'explication de mon "cas", ce qui m'est arrivé " et en attache, les différents documents demandés:

1)Le compte-rendu de ma chirurgie endonasale du 17/12/2018 où l'ORL a pratiqué: une " septoplastie avec exérese du pied de cloison dévié, une turbinectomie moyenne bilatérale avec  queue de cornets réséqués, une ethmoïdectomie antérieure, une méatotomie moyenne avec élargissement moyen au dépend du cornet inférieur et enfin une "turbinoplastie inférieure bilatérale à la pointe coagulante". Ces cinq actes ont été pratiqués, à l'exception de la septoplastie, sans que je ne sois informée au préalable et sans mon consentement.

2)Les ordonnances de mon ORL actuel ,mes scanners  et compte-rendus. Je vous ai également mis mon attestation Secu, comme ça, vous avez toutes les informations me concernant.

Je m'appelle Jessica M et j'aurai 38 ans le 24 octobre prochain.Depuis 2007, je fais des sinusites,( je retiens cette date car elle correspond à la date à laquelle j'ai commencé à travailler et au fait que mes arrêts maladie pour la plupart, étaient dus à des sinusites.J'en faisais également avant et durant mes études à raison en général, de trois à quatre par an et depuis ces dernières années, entre quatre et cinq par an. On m'a souvent donné des traitements anti-allergiques,  tout en les soignant par antibiotiques (Augmentin),en vain.

Mars 2017: première consultation ORL avec le  Dr B, recommandé par un médecin.Mon généraliste de l'époque( j'en ai changé depuis )n'était pas plus inquiet que cela comme l'ORL d'ailleurs.Ce dernier m'a donné un traitement anti-allergique et un scanner à faire mais mes sinusites sont revenues.

Décembre 2017:Mes sinusites persistent, je consulte un nouvel ORL le" fameux "Docteur P. B. qu'on m'avait conseillé(logiquement médecin!) qui m'a de nouveau prescrit un traitement anti-allergique et un nouveau scanner.( Tout est en pièce jointe ). Pour lui, tout était bien. Pendant un an,  je ne m'occupe pas de ma santé, trop accaparée par mon nouveau job et mes préoccupations personnelles.

Décembre 2018 :Comme j'ai toujours des sinusites, je consulte à nouveau cet ORL qui m'avait dit de le revoir quatre à six mois après la fin du traitement.Cette fois, son discours change: "'il est  surpris que personne ne m'ait dit qu'étant métisse (mon père d'origine congolaise et ma mère d'origine turque/tchèque), mes "canaux"(désolée, je n'utilise sûrement pas le bon vocabulaire) sont plus étroits que la moyenne. C'est ethnique, quelque chose qui se fait mal pendant la grossesse, etc et qu'en étant une femme, je cumule".

Il me prescrit alors des examens plus poussés et me fait une fibroscopie.Lors de l'examen, côté droit: pour moi c'est OK, c'est gênant certes, mais je ne ressens pas de douleur particulière. Côté gauche, en revanche, " j'ai sauté au plafond". C'est comme si il était tombé sur quelque chose. Il m'a alors dit que j'avais une petite tumeur (j'ai trouvé ça assez violent comme mot.) et qu'il n'y avait plus de doute, il fallait m'opérer rapidement et il en profiterait donc pour m'élargir les "canaux".Il ne m'a jamais parlé du mode opératoire, ni de ce qu'il allait faire exactement .J'ai pourtant posé des questions auxquelles il répondait vaguement et rapidement.

Pour me rassurer, je me suis dit qu'il savait ce qu'il faisait, que c'était un chirurgien( en général,  un chirurgien n'a jamais le temps).J'ai pris sur moi et lui ai fait confiance. J'ai évidemment été très bête de ne pas  m'intéresser davantage à cette opération, convaincue par le fait qu'il avait posé un diagnostic sur mon mal "canaux atrophiés","raison ethnique", etc et parce que j'avais soit disant une tumeur à enlever.

J'ai donc été opérée le 17 décembre 2018 à la Clinique du M L  à Paris, dans le onzième arrondissement. J'ai insisté pour ne pas le faire en ambulatoire, ne maîtrisant plus rien lorsqu'il s'agit d'opérations.(J'en ai déjà eu quelques unes dont une avec un réveil difficile et depuis je réagis comme une gamine quand j'arrive au bloc...) et également parce que j'avais peur des saignements dont il m'avait parlé. Et j'ai bien fait!

Quand l'infirmière m'a enlevé les mèches ,elle m'a expliqué que logiquement, c'était au médecin de le faire mais qu'avec ce docteur, c'était toujours la même histoire, je"pissais littéralement le sang" et elle a longtemps hésité avant de me laisser sortir. Quand je suis rentrée chez moi, c'était de nouveau le bain de sang et mes parents voulaient que j'appelle le chirurgien, mais j'e n'ai pas osé et le lendemain, ça s'est arrêté .

Lorsque le Dr B est  venu me voir dans ma chambre le lendemain matin après l'opération, il était très désagréable et ne m'a rien dit pour me rassurer, ne pas parlé de la fameuse "tumeur", ni de l'opération .Il m'a juste dit :"je vous vois dans une semaine". C'est  l'infirmière soucieuse de  mon état d'inquiétude  m'a dit qu'il était sûrement énervé et qu'il ne fallait pas que j'y fasse attention... Il ne m'a fait aucune ordonnance alors que l'effet de l'anesthésie disparaissait et que je souffrais clairement. C'est l'infirmière qui a du demander à un anesthésiste  de me faire une ordonnance avant ma sortie.

Une semaine après je suis retournée le voir pour la visite post opératoire .Je paniquais et étais inquiète , touchant mon nez qui était dur et énorme et je ne comprenais pas pourquoi. C'est moi, en essayant tant bien que mal de m' ausculter qui ai fini par comprendre  que j'avais des attelles car il ne m'avait  rien dit , ce que je lui ai signifié au rendez -vous ainsi que son comportement inaproprié le lendemain de l'opération qui m'avait sidéré. Il s'est excusé et a alors pris subitement le temps répondre à mes questions. Quand je lui ai parlé de la "tumeur", des résultats, etc, il est resté évasif et m'a dit que tout allait bien. Vous verrez que sur le compte-rendu rien n'est mentionné à ce sujet.

Je l'ai revu un mois après. J'avais toujours des croûtes de sang qui sortaient de mon nez, c'était toujours douloureux, etc et  idem à trois et six mois, tout était  toujours normal pour lui. J'ai  commencé à insister car chaque fois que je lui disais quelque chose, il rigolait. Il souriait du genre "ah bon ?", "hummm ,on ne m'a jamais dit ça", "vous savez cette chirurgie met un an à se stabiliser", "l'odorat est quelque chose de très instable c'est normal que chaque jour, ce ne soit pas la même chose", etc.

Mes yeux faisaient du bruit quand je clignais des yeux ou que je me mouchais (ils couinaient !)J'avais toujours des glaires de sang qui sortaient, je ne pouvais pas (et c'est toujours le cas) me baisser en avant sans avoir de très fortes douleurs de pression aux sinus, des maux de tête (que je n'avais en général avant, hors sinusites), j'avais constamment mal aux sinus, etc.

Janvier 2020 : J'avais  normalement rendez- vous avec lui et m'étais dit que je ne le lâcherais pas tant qu'il ne répondrait pas clairement à mes interrogations ,mais  j'ai du  annulé suite aux aléas personnels puis aux mesures de confinements liés au Covid 19. A ce jour, je n'ai pas fait cette  consultation car je ne crois plus en cet ORL. Je ne compte plus le revoir car je souffre toujours.Cette chirurgie mutilante n'a servi à rien , j'ai l'impression d'avoir les narines vides (quand il fait froid ,  j'ai l'impression de ne plus avoir de nez),  je respire mal, car je ne sens quasiment rien sauf si je mets "quelque chose" dans la narine .J'ai à nouveau des sinusites très infectées que je soigne dorénavant moi-même, de façon naturelle  ayant trop pris d'Augmentin dans le passé.

Samedi soir, nouvelle  sinusite, j'ai fait quelque chose que je n'avais encore jamais fait: lire les avis sur cet ORL sur Google.Là... le choc ! Je n'ai fait que lire mon histoire...Sur un des commentaires, j'ai vu un patient qui, après que le Dr B lui ait dit qu'une opération était nécessaire, a pris  un autre avis en venant dans votre Centre. Voilà pourquoi , je me permets de vous contacter afin que le Professeur  C, ou une personne de son service, puisse me recevoir et me dire si cette opération  est  un fiasco ou non.

Ce matin, j'ai demandé le compte-rendu de mon opération que je n'avais pas eu. J'ai appelé le cabinet et comme personne ne répondait, j'ai envoyé un mail .Une heure après, je l'avais .Sur ce fameux compte-rendu, il est stipulé que mes cornets moyens ont été retirés etc ...  Il ne m'avait jamais parlé de cela .

Voici mon histoire. Au final, je n'ai pas été brève et j'en suis sincèrement désolée. Je ne vous ai pourtant pas donné tous les détails comme son  arrivée en retard à un rendez-vous avec un léger coup dans le nez... mais voilà, après des années de"galère" avec mes sinusites, me dire que cette opération si douloureuse n'a peut-être servi à rien, voir à aggraver mon état , m'a mis un sacré coup au moral.

Depuis mon appel à votre Centre, j'ai demandé mon dossier médical par mail. J'ai eu un appel en absence et je pense qu'il s'agit du Docteur. J'appellerai demain si j'en ai le courage et sinon je le demanderai par lettre recommandée avec AR sous couvert de la loi du 4 mars 2002. Je vais en faire de même avec la Clinique. Je suppose que j'ai du signer une décharge etc. et j'aimerais bien voir ce qui y est écrit.

En attendant, je me tiens à votre entière disposition si vous avez la moindre question ou si vous avez besoin d'autres documents. J'espère que vous pourrez m'aider à aller mieux et à arrêter de souffrir. Encore une fois désolée pour ce long roman, mais il fallait que vous ayez une partie de l'historique.

                                                        Bien cordialement,Jessica M

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc 16/08/2020 16:10

Tellement désolé de voir de nouvelles victimes.
Tout mon soutien, bon courage