Témoignage de Betty C.

3 Septembre 2019 , Rédigé par SNV Publié dans #Témoignages

Mars 2019:

 

Suite à une extraction calamiteuse d’une molaire gauche, avec effraction du plancher sinusal, sans antibiotique prescrit (alors que j’avais demandé ),ni suture, j’ai eu une sinusite importante et invalidante.Traitée trop tardivement par antibiotique, cette sinusite a perduré.J’ai consulté une interne ORL à l’hôpital, dans ma ville, qui m’a dit de ne rien faire et ne m’a proposé aucun traitement.

 

Juin 2019 (Méatotomie moyenne et inférieure):

 

J’ai alors vu un ORL qui m’a proposé une méatotomie moyenne pour me soulager.Il devait enlever un kyste sous muqueux inflammatoire ainsi qu’un bout de racine dans la gencive.J'ai accepté l'opération qui était soit disant sans risque .Cet ORL a pratiqué en plus de la méatotomie moyenne ,une méatotomie inférieure et n’a pas enlevé le kyste

 

Depuis je vis l’enfer: brûlures endonasales, sécheresse nasale douloureuse ,douleurs maxillaires et surtout insomnie totale . J’ai cru devenir folle après de nombreuses nuits passées sans aucun sommeil. Dès que je m’apprête à m’endormir, je fais une sorte de malaise qui me réveille constamment. Je suis maintenant sous hypnotiques qui me permettent de dormir environ cinq heures par nuit et je prends des antalgiques(Laroxyl et Gamapentine ).Je mets aussi en permanence un coton humide parfois mentholé dans le nez qui me soulage un peu

 

Cette chirurgie a  aggravé mon état de santé et a des répercussions sur ma vie professionnelle:je vais devoir réduire mon activité étant dans l’incapacité de me concentrer avec tous ces médicaments et ce manque de sommeil.Je suis  toujours extrêment fatiguée. 

 

Mon médecin traitant me parle de Syndrome du nez vide, mais les autres praticiens à qui j’en ai parlé,  ne connaissent pas cette pathologie. Ma vie est devenue un calvaire, il m’est difficile de tenir le coup...

 

Betty C

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article