Témoignage de Mélanie B.(France)

24 Août 2019 , Rédigé par SNV Publié dans #Témoignages

   

Mai 2019: Ethmoïdeïctomie, septoplastie, turbinectomie moyenne radicale:

Cela faisait six années que je faisais des sinusites chroniques. Après avoir pris différents traitements sans résultat, mon ORL m'a suggéré de me faire opérer. Il m'a simplement expliqué qu'il allait me remettre la cloison nasale droite et m'ouvrir le sinus pour mieux respirer.J'ai donc subi au mois de mai dernier une septoplastie et une ethmoïdectomie. Je ne savais pas encore à l'époque que cet ORL avait pratiqué en même temps , sans m'avertir une turbinectomie moyenne radicale.....


Depuis l'opération, mon état s'est aggravé. J'ai des maux de tête insupportables qui me font vomir.J'ai souvent très mal au sinus. J'ai l'impression, soit d'avoir trop d'air ou pas assez , avec des écoulements dans la gorge, je ne peux même plus dormir à plat et ma qualité de sommeil s'est considérablement altérée, il m'arrive de me réveiller à cause des écoulements ou parce que j'ai trop mal à la tête!

Je suis retournée voir mon ORL trois fois , il ne faisait que répéter que l'opération était bien réalisée et qu'il fallait que je me nettoie bien le nez ! Il ne m'était d'aucune aide, il ne comprenait absolument pas dans quel état j'étais (je suis). J'avais l'impression d'être folle et je me sentais en grande détresse psychologique, les antidouleurs classiques ne me faisant aucun effet. Je suis alors consulté mon médecin traitant qui trouvait cette situation anormale, mais n'étant pas ORL, la seule solution qu'il a trouvé, a été de me prescrire des antidouleurs plus forts.
 
J'ai commencé à faire des recherches pour trouver un nouvel ORL et je suis tombée sur le site SNV de l'association S.M.N.I et là ,je suis tombée de haut ! A la suite d'une conversation avec la présidente de l'association, j'ai demandé à mon ORL le compte -rendu opératoire , c'est de cette façon que j'ai appris que j'avais également subi une turbinectomie! Mon ORL ne m'avait jamais parlé d'une ablation du cornet, j'étais choquée et vraiment furieuse en apprenant la nouvelle !
 
Mon quotidien est complètement bouleversé, je n'arrive plus à avoir des activités "normales", je ne peux plus travailler correctement à causes des maux de tête, je me suis renfermée sur moi , je me sens fatiguée et dépressive.
 

Août 2019:

 

Je passe un scanner de contrôle des sinus qui confirme la résection totale du cornet moyen, le médecin ajoutant je cite que «l'ORL m'a fait une autoroute" et que je ne fais pas de sinusite.L'ORL a donc pratiqué en plus de l'ethmoïdectomie et la septoplastie , une turbinectomie moyenne radicale sans mon consentement et sans m'avoir avertie au préalable. Je comprends mieux maintenant pourquoi, j'ai développé les symptômes du syndrome du nez vide Je n'ai pas d'autres informations de sa part.

 

Mon médecin traitant voudrait me faire passer une IRM. C'est compliqué en ce moment, j'ai l'impression que les gens et les médecins que je vois me prenne pour une folle ...Je dois consulter prochainement le Dr B., en espérant qu'il y ait du mieux...Je ne lâcherai pas pour autant cet ORL qui m'a mutilé le nez . Il a des comptes à me rendre, même si à priori pour lui, il n'y a pas de soucis ...

 

                                                                                                                             Mélanie B.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article