SNV - Dr Murray Grossan (USA)

14 Juillet 2018 , Rédigé par SNV Publié dans #Traitements

Traduction

Syndrome du nez vide : quand le nez est pire après la chirurgie

Murray Grossan

Archives d'Oto-rhino-laryngologie -Chirurgie de la tête et du cou.2018; 2 (1): 2

DOI: 10.24983 / scitemed .aohns.2018.00065

Type d'article: Éditorial


Abstrait

 

Il est normal d'avoir une clairance mucociliaire diminuée après toute chirurgie endonasale. Malgré le nettoyage et les antibiotiques, des infections peuvent survenir.Cependant, chez les patients en détresse, souffrant de troubles inhabituels comme des plaintes d'air insuffisant, une incapacité de respirer, il faut suspecter un Syndrome du nez vide: ENS.

 

L'histoire de votre patiente repose sur le fait qu 'elle ait de la difficulté à respirer la nuit.Le médecin a diagnostiqué un septum dévié et a recommandé de le corriger. Elle vous voit maintenant trois mois après sa chirurgie parce qu'elle n'a pas assez d'air. Elle dit qu'elle ne peut pas respirer!.Vous vérifiez alors son taux d' oxygène : il est à 99%.Vous auscultez son nez, sa cloison nasale est parfaitement droite et vous constatez qu'il y a plus qu' assez de place pour le passage d'air!Pourquoi cette patiente se plaint elle alors de ne pas avoir assez d'air?Est- elle atteinte du Syndrome du nez vide ( ENS)1?

 

Eugène Kern a traité ce genre de cas. Après réalisation d'un scanner des sinus, il a constaté que les cornets inférieurs du nez avaient été enlevés. Les cornets moyens étaient également diminués. Son assistant a remarqué que le nez avait l'air vide, d'où le nom de Syndrome du nez vide( Empty nose syndrome- ENS).

 

Les cornets inférieurs ont des fonctions essentielles qui comprennent le réchauffement de l'air s'acheminant aux poumons, fournissant une couche externe de mucus qui emprisonne les bactéries, la poussière, les pollens et les toxines.Ils fournissent également à la couche interne, un mucus mince qui permet le battement synchrone de millions de cils qui agissent comme des rames, déplaçant le mucus du nez vers l'arrière gorge où il est avalé [3,4].

 

Les cornets ont une fonction neurale.Ils dirigent le flux d'air pour atteindre les capteurs qui indiquent au corps que l'air circule correctement. Quand les cornets sont absents, il y a un changement significatif de la pression d'air atteignant les capteurs.Une analogie utile est l'embout d' un tuyau d'arrosage, avec une ouverture de taille correcte, le jet d'eau se déplaçant de quatre pieds.Si vous l'ouvrez en grand: l'eau reste à vos pieds:il n'atteint plus les roses.De même , lorsque le nez est trop ouvert, les courants d'air n'atteignent plus les capteurs pour indiquer au système respiratoire que l'air entre.En outre, la pression d'air atteignant le système respiratoire inférieur est altérée, contribuant aux symptômes ENS [5].

 

ENS et le système limbique

Des études récentes ont montré des connexions au système limbique pour expliquer la détresse du patient. Il existe des fibres du cinquième nerf crânien qui nécessitent une activation et donc l'absence de cette pression est pénible [5-7].Une autre analogie utile est l'anesthésie du second doigt.En essayant de taper, vous pouvez utiliser ce doigt, mais vous ne sentez plus les touches.l est maintenant difficile de taper [8]

 

Dans l' ENS, il peut y avoir une infection récurrente due à l'absence de clairance mucociliaire. Sans la couche de protection pour piéger les bactéries et les cils pour les déplacer, les bactéries restent emprisonnées et se multiplient.Les patients peuvent ressentir des symptômes dus à l'absence d'air chaud et humide.Il peut y avoir une hyposmie (perte d'odorat), conséquence de la sécheresse.L'encroûtement et l'infection sont courants.Il existe aussi des plaintes thoraciques associées en raison du changement de débit de pression d'air [9].


Le Syndrome du nez vide rappelle les symptômes de la rhinite atrophique, mais qui est elle, sans antécédents chirurgicaux.L' ENS doit être différencié des infections fréquentes normales des sinus après toute chirurgie endonasale, impliquant une diminution de la clairance mucociliaire.Cependant, ici ,les cornets sont généralement hypertrophiés [10,11].


Pourquoi enlever les cornets?

Logiquement, c'est sensé, si les cornets augmentent, bloquant les voies respiratoires, en les enlevant, vous créez un espace plus large pour le flux d'air.Malheureusement, ce n'est pas aussi simple car la physiologie de la fonction nasale est sérieusement altérée, ce qui entraîne de multiples symptômes et douleurs chez le patient [12].

 

Une turbinectomie peut survenir en cas de cryochirurgie, de cautérisation électrique, de laser et de radiofréquence et peut entraîner une destruction excessive du cornet.Le résultat est une croûte excessive et des infections fréquentes.

 

Lemogne a recommandé de traiter le Syndrome du nez vide comme un trouble somatique, y compris par la thérapie cognitive et par venlafaxine [13].

 

De nombreuses chirurgies ont été utilisées pour la reconstruction des cornets et la réparation du débit d'air .Steven Houser de Cleveland a été le pionnier, grâce à l' implant alloderm [14,15].

 

Un traitement fréquemment utilisé est l'injection de gel d'acide hyaluronique dans la zone du cornet manquant ainsi que dans le septum qui permet un soulagement temporaire des symptômes mais doit être renouvelé tous les six mois. L'acide hyaluronique, que vous injectez dans le cornet et le septum, permet de rétablir le flux d'air approprié.Cela constitue également un excellent repère pour une éventuelle correction chirurgicale [16].

 

Il est habituel après toute chirurgie nasale que la fonction mucociliaire mette un certain temps avant d'être restaurée .Une étude a montré qu'il fallait compter trois mois environ.Avec les cils altérés après chirurgie, le système immunitaire est affaibli.Certains médecins administrent systématiquement des antibiotiques systémiques pour prévenir l'infection.

 

Cils déficients postopératoires

 

Nous avons constaté que l'utilisation de l'irrigation «pulsée» pour rétablir la fonction des cils après l'opération, est efficace. La fonction ciliaire restaurée plus rapidement, permet de diminuer les infections et les symptômes.

La restauration de la fonction mucociliaire peut inclure une pulvérisation saline, du thé vert, un «bourdonnement» et une augmentation globale des fluides avec du citron et vapeur [17].

 

Traitement ENS

 

Il existe de nombreuses variantes de traitements pour l 'ENS car cette condition est très variable et difficile à évaluer,.Voici les informations utiles ce que j'ai trouvées .

 

Cognition: La plupart des patients ENS qui me consultent, ont été rejetés et considérés comme des malades imaginaires.Comment est il possible qu'ils se plaignent de ne pas pouvoir respirer alors que le nez est grand ouvert et que la saturation en O2 est à 99%? Une explication détaillées sur les courants et flux d'air, sur la sécheresse et les symptômes somatiques, aide et rassure ces patients.Quand ils comprennent les raisons physiques pour lesquelles ils ont ces symptômes, ça leurs apporte un soulagement significatif.Généralement,ils n'aggravent plus leurs symptômes car ils sont moins anxieux.

 

 

 

  • Recommandation pour la réduction du stress est bénéfique.

  • Diminution des croûtes et des résidus.Une irrigation simple peut être bénéfique et réduire l'infection [18].

  • L'irrigation nasale «pulsée» est utile.En plus d'enlever les croûtes et les résidus, le massage apporte une nouvelle circulation et est un substitut utile à l'action des cils absents [4].

  • Humidification du nez.Les sprays salins sont utiles.Les sprays avec la formule de Ringer lactate sont plus physiologiques. Breathe.ease XL est une solution de type Ringer.

  • Le coton humidifié avec Breathe.ease XL peut donner du relief.Le patient apprend à le mettre à la bonne taille, (forme et épaisseur) pour rétrécir les voies respiratoires et lui procurer un certain confort.

  • Le gel nasal hydrosoluble, tel que le gel Breathe.ease Xl, est utile la nuit.La pointe permet aux patients de «modeler» la bonne quantité au bon endroit.

  • L'infection est fréquente dans l' ENS. 2% pommade de mupiricine) d'une valeur particulière pour l'infection que j'ai trouvé, est efficace.

  • La crème vaginale Premarin est utilisée pour épaissir la membrane dans le vagin.Je l'ai utilisé dans le nez de mes patients et ai eu avec des résultats assez bénéfiques.Cette crème épaissit les membranes et augmente le mucus.

  • Si les symptômes persistent, des injections d'acide hyaluronique pour améliorer le flux d'air sont effectuées.Après avoir déteminé le meilleur emplacement, un implant allodermique permanent peut être envisagé.

  • La rhinite atrophique peut survenir indépendamment de toute origine chirurgicale.Le traitement est essentiellement similaire.

  • De nombreuses techniques ont été utilisées pour corriger les problèmes d'écoulement d'air associés à l' ENS et à la rhinite atrophique.Comme l'a souligné le Dr Cottle, les bénéfices ne sont pas seulement au niveau du nez, mais aussi au niveau du système pulmonaire [10].

  • Le traitement que j'ai décrit a été bénéfique pour mes patients.Je recommanderais d'envisager ce dernier pour vos patients.

 

Les références (Voir article original).

 


 

 



 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article