Les cinq signes du SNV (Maladie et handicap - Jouvea)

9 Septembre 2017 , Rédigé par SNV Publié dans #Risques

Traduction :

Cinq des signes de syndrome du nez vide


Les personnes atteintes du syndrome du nez vide, mettent un temps très long avant d'obtenir un diagnostic correct.Pourtant, un diagnostic correct et une reconnaissance font une énorme différence dans le soulagement des symptômes.

Scénario classique et habituel : un patient se présente chez le médecin et explique qu'il ne peut pas respirer par le nez. Le médecin examine alors l'intérieur de son nez et voit qu'il estgrand ouvert. Il ne voit aucun blocage à la respiration. Il peut mesurer l'oxygène dans le sang et voit que c'est normal. S'il ordonne une numération globulaire, le résultat est egalement normal. Il diagnostique alors un état dépressif " chez le patient et lui donne généralement un spray nasal . Puis ce patient quitte le bureau malheureux parce qu'il est incompris,ignoré car ses plaintes et symptômes n'ont pas été pris en compte.


 

Le premier signe de l'ENS (trouble et plainte majeur du syndrome du nez vide) : sensation qu'il n'y a pas assez d'air qui entre dans le nez).

Dans le syndrome du nez vide, les cornets ont été enlevés ou gravement résequés. Au lieu d'être bloqué, le nez est en fait, trop ouvert. C'est comme un tuyau d'arrosage: quand l'ouverture du tuyau est grande ouverte, l'eau a très peu de pression et sort à quelques centimètres. En revanche quand l'ouverture du tuyau est plus petite, l'eau se projete sur " plusieurs pieds".

Les capteurs de pression d'air, eux ,en revanche n'ont pas notifié qu'il y a de l'air qui entre .Cette pression d'air est beaucoup plus réduite et "degage une odeur nauséabonde. Le patient a l'impression qu' il ne reçoit pas suffisament d''air. Si votre médecin ne comprend cela, il sera confondu.

 

Le deuxième signe de l'ENS concerne la chirurgie du cornet nasal.

Il existe différentes techniques opératoires pour ouvrir les voies respiratoires réduites. Il s'agit notamment de turbinectomie laser, Somnoplasty, Coblation, Microdebridement, et turbinectomie.Parfois trop de cornets et tissus nasaux sont enlevés ou détruits.

 

Un troisième signe de l'ENS est une douleur inhabituelle.

Parce que le flux d'air est fortement changé, certaines terminaisons nerveuses peuvent être stimulées. Parce que la douleur est très difficile à cerner, l'anxiété qui l'accompagne est bien pire.

 

Un quatrième signe positif de l'ENS est l'infection fréquente ou constante des sinus.

Le mucus peut être épais avec une gorge toujours douloureuse Celci est dû à l'absence de cils du nez qui ne sont plus là pour déplacer les bactéries du nez et aider à humidifier l'air qui descend sur la gorge et les poumons.

 

Un cinquième indicateur de l' ENS est la perte ou la réduction de l'odorat et du goût.

Le sens de l'odorat est essentiel aux plaisirs de la vie. Parfois, l'absence d'odorat est la plainte principale du patient ENS. Lorsque le sens de l'odorat est réduit, i le sens du goût est aussi affecté. Vousgoûtez un steak parce que vous pouvez sentir la viande cuite. Les courants d'air modifiées n'apportent pas les particules d'odeur à l'organe de l'odorat dans le haut du nez, ainsi que la sécheresse excessive sont les deux facteurs à l'origine du hyposmie.

Tout d'abord, le manque de sommeil entraîne une fatigue, ou alors c'est la fatigue de l'infection constante qui provoque un mauvais sommeil?La fatigue a un impact majeur et réduit considerablement la qualité de vie .

Pour de nombreux patients ENS, un scanner des sinus pris avant l'intervention chirurgicale des cornets, peut même ne montrer aucune maladie des sinus, mais un scanner pris un an plus tard, montrera une maladie du sinus chez de nombreux patients ENS !

Le médecin doit, dans ce cas, faire un diagnostic différentiel. L'infection chronique des sinus peut aussi entraîner la fatigue, des troubles du sommeil, et une réduction de l'odorat. La différence c'est que dans la sinusite chronique, les voies respiratoires vu par le médecin sont gonflées et partiellement obstruées.
 

La rhinite atrophique

Caractérisée par de sévères croûtes nasales, une mauvaise odeur dans le nez et un nez interne plus large, la rhinite atrophique est une condition héréditaire,Le blocage de l'approvisionnement en sang vers le tissu nasal, entraîne une dégénérescence du cartilage nasal, en particulier des cornets réduits. La principale différence entre ozène et ENS, c'est que l'ozène est une rhinite atrophique primaire:les patients n'ont pas d'antecedent de chirurgie endonasale,contrairement aux patients ENS qui developpent eux , une rhinite atrophique secondaire.L'ozène montre beaucoup plus de croûtes immondes odorantes.

Le syndrome de Sjögren est caractérisée par la sécheresse du nez, la bouche et les yeux. Il s'agit d'une maladie auto-immune qui implique les glandes qui humidifient la bouche et les yeux, ainsi que les sécrétions de mucus du nez et la gorge. Dans de Gougerot-Sjögren, la plainte principale est la sécheresse de la bouche et les yeux, il n'y a pas d'antécédents de chirurgie du nez et le nez montre ordinaire tissus cornet.
 

Traitement

Dans l'ENS, le principal problème est l'absence de cils nasaux et la diminution du mucus. C'est cette absence qui permet aux bactéries de croître et de pénétrer dans le tissu nasal et provoquer une maladie des sinus. Par conséquent, le meilleur traitement est l'irrigation pulsatile parce que la solution saline avec ses impulsions passant par le nez et les sinus, à un taux analogue à la fréquence normale des cils, se comporte comme une action régulière sur les cils. Cette action palpitant avec une solution saline améliorée utilisée précoce, préviendra les infections importantes des sinus qui accompagnent souvent l'ENS. L'irrigation pulsatile de l'ENS permet également de masser le tissu nasal et apporter plus de circulation pour le tissu nasal. Si les formes de biofilms dans l' ENS, l'irrigation pulsatile est un moyen efficace d'éliminer ces colonies bactériennes organisées. Plus tard, si la maladie des sinus se développe à la suite de l'ENS, l'irrigation pulsatile est efficace pour reduire la maladie desu sinus, du fait que vous pouvez ajouter votre antibiotique prescrit à la solution d'irrigation pulsatile et 'éviter les effets systémiques des antibiotiques.

Pour la rhinite atrophique, pulsatile nasale / sinus irrigation a l'avantage d'être le meilleur moyen d'éliminer les croûtes épaisses . En orthopédie, ils ont indiqué que l'irrigation pulsatile est 100x plus efficace pour éliminer les bactéries et les croûtes que le lavage simple.

Dans l'ENS, les mesures visant à améliorer les facteurs immunitaires jouent un rôle important. Prenez du fer, si votre taux d'hémoglobine est bas, prendre des probiotiques ou du yogourt à l'aide de la production de facteurs immunitaires. CQ 10 peut aider. Selon ce que le médecin constate, il peut vous demander d'utiliser la crème vaginale Premarin dans le nez pour reconstruire l'épaisseur delamembrane.

Éviter les pulvérisations nasales de cortisone car celles-ci amincissent le tissu nasal.Les patients ENS sont particulièrement sensibles au spray salins qui contiennent des conservateurs tels que benzalkonium, ces derniers devraient être évités. Des produits tels que Atrovent ou Afrin ne pas amélioré les symptômes ENS.

L'anxiété est souvent remarquée chez les patients ENS, en particulier lorsque le diagnostic n'est pas bien établi. J'espère que cette présentation permettra de clarifier bon nombre des préoccupations des patients ENS et servir à réduire cette anxiété.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article