Le SNV du à la turbinectomie moyenne (STEVEN HOUSER, MD, FAA, FAAOA, FARS)

16 Septembre 2017 , Rédigé par SNV Publié dans #Risques

Traduction française

 

 

Syndrome du nez vide lié à la résection du cornet moyen

Steven M. Houser, MD, FAAOA, FARS

 

 

Réunion annuelle de l'American Rhinologic Society, New York, NY, septembre 2004. En ligne le 29 novembre 2006.

 

http://dx.doi.org.elgebar.univ-reunion.fr/10.1016/j.otohns.2005.04.017

 

Le syndrome du nez vide (ENS) est un terme inventé par Eugene Kern, décrivant une rhinite atrophique iatrogène secondaire avec perte du tissu , vu sur un scanner des sinus.1 Le syndrome d''obstruction nasale paradoxale est le trouble plus majeur: le patient décrit une sensation d' obstruction nasale, alors qu'un examen démontre une cavité nasale largement ouverte . Généralement, le cornet inférieur (IT) a été réséqué chirurgicalement, mais la résection du cornet moyen (MT)est également associé à l'ENS.

 

Le patient a subi une chirurgie endoscopique des sinus en décembre 1996 qui a bien fonctionnée jusqu'à ce qu'il développe une infection des sinus gauche, avec échec du traitement médicament. Il a donc bénéficié d' une chirurgie des sinus de révision en janvier 1999 avec une résection partielle du cornet moyen gauche (turbinectomie moyenne partielle ) et ses symptômes d'ENS se sont développés peu de temps après cette opération .Une ablation du ganglion sphénopalatin a minimisé ses symptômes. Il a eu un traitement de cinq ans d'immunothérapie allergique.

 

Les symptômes du patient incluaient:

Un air froid invalidant s'engouffrant dans le nez, qui s'aggravait avec une exposition à la chaleur.-Une douleur à l'arrière de la cavité nasale gauche, rayonnant jusqu'au palais et sur le côté gauche. Ces symptômes ayant tendance paradoxalement à s'améliorer avec une infection des voies respiratoires supérieures.Le coton humide mis dans la cavité nasale gauche du patient limitant son flux d'air, a amélioré ses symptômes.

 

Le 7 janvier 2003, il a subit une révision mineure de sa cavité éthmoïde gauche et un implant submucoperioste septique acellulaire (Alloderm) a été placé à la place des cornets moyens manquants(MT). L'implant dermique acellulaire était constitué de 2 couches de dimension de 1 cm x 2 cm suturées ensemble. Le bord de la greffe a été roulé et suturé.La cavité nasale gauche a été envelopée d'un pansement pendant 1 semaine, et les antibiotiques postopératoires ont été maintenus pendant 3 semaines.

Les symptômes du patient ont fluctué pendant qu'il guérissait. Après 3 mois, le patient a estimé qu'il était peut-être nettement supérieur à 40% suite à la greffe d'implant.

 

 

Discussion

 

L'ENS est un syndrome controversé, mal defini, avec beaucoup de sympômes variés. Certains orls doutent de l'existence de ce syndrome en raison de sa rareté après résection des cornets (turbinectomie).

 

L'ENS se distingue surtout par une obstruction nasale paradoxale. Les patients qui consultent un orl, peuvent être qualifiés de dépréssifs, car leurs voies aériennes nasales sont ouvertes et libres .

 

Ces patients développent aussi fréquemment des mucosités croûtes ou épaisses et parfois des douleurs. Curieusement, les patients ENS ont l'impression de mieux respirer lors d'une infection des voies respiratoires supérieures.

 

Certains patients souffrant d'une ablation totale des cornets ne développeront pas d'ENS, tandis que d'autres, avec une résection partielle, développeront des symptômes ENS.

 

La gravité des symptômes et le préjudice de la qualité de vie varient suivant les patients. Certains peuvent même signaler un sentiment constant de suffocation. La dépression comorbide est fréquente. Les patients ENS peuvent signaler une mauvaise acuité de l'odorat.

 

L' apparition de l' ENS peut apparaitre un mois ou plusiers mois après la chirurgie suivant les cas, probablement en raison d'une atrophie tissulaire supplémentaire. La perte de muqueuse semble être un facteur clé dans le développement de l'ENS, entraînant une altération du flux d'air et une sensation de déficience.

 

Les patients ENS peuvent être divisés en 3 groupes en fonction du cornet réséqué:

Le cornet inférieur(ENS -IT),(Turbiencetomie inférieure) , le cornet moyen (ENS- MT) (turbiencetomie moyenne)ou cornet inferieur et moyen (ENS-les deux).

La sous-classification définit non seulement le déficit anatomique, mais il semble également y avoir une relation entre les symptômes et l'emplacement de la perte de tissu. La résection du cornet inférieur ( ENS-IT) est le sous-type le plus courant. Son existence est un peu convenue.

 

L'ENS-MT(du cornet moyen) est un sujet controversé. La résection du cornet moyen est considérée comme normale pour la chirurgie endonasale. Ce syndrome est rare. L'ENS-MT implique souvent une douleur associée à la respiration.

 

Les patients peuvent décrire une obstruction nasale modérée avec de légères croûtes nasales.

 

Dans" ENS – les deux "( ablation des cornets inferieurs et moyens), les symptômes semblent être "géométriques" plutôt qu' additifs. ENS-les deux est le sous-type le plus lié à un paralysant nasal: un patient handicapé iatrogéniquement.

 

La guérison idéale pour un patient ENS serait de remplacer complètement le tissu manquant avec un matériau identique. Le matériaux de greffe implanté sous la muqueuse est un choix pratique pour reconstruire une anatomie déficiente du patient ENS.

 

Le succès a été signalé avec l'augmentation des cornets inférieurs. Cependant, lorsque le tissu reste insuffisant, l'augmentation de la paroi latérale peut produire des résultats moins satisfaisants. Lorsque le tissu reste insuffisant et doit être encore augmenté, où l'orl peut-il le trouver?

 

Le septum ou le plancher nasal peut être augmenté pour restreindre les voies aériennes nasales. Divers matériaux sont disponibles pour l'utilisation, y compris les produits autologues (os, cartilages et matières grasses) et les biomatériaux (plastipore, source osseuse, Gore-Tex, Alloderm, etc.).

 

Le Riz a signalé un succès avec l'hydroxyapatite. Goldenberg a signalé l'utilisation de plastipore. Friedman et Kern ont tous deux réussi à réussir avec le derme acellulaire. Le cas signalé ci-dessus décrit le derme acellulaire utilisé pour remplacer un cornet moyen . Un "résidu "de cornet moyen ne peut pas être développé facilement en raison de sa taille et de son emplacement, suspendu au "toit" du nez. L'implantation du septum opposé à l'emplacement naturel du cornet moyen est d'une certaine manière, la simulation d'un cornet moyen "Bolgerized". L'emplacement d'un implant devrait idéalement recréer les profils naturels d'écoulement d'air dans le nez.

 

 

Conclusion

 

L'ENS est une séquelle rare, mais potentiellement débilitante, de la chirurgie endonasale. Le manque de reconnaissance et de compréhension au sein de la communauté d'oto-rhino-laryngologie peut entraîner une détresse chez le patient . L'ENS peut être subdivisée en IT, MT ou les deux.

Potentiellement, la condition de ces patients difficiles à soigner peut être améliorée et réhabilitée avec une augmentation nasale pour simuler une anatomie et / ou une physiologie normale. Un cas représentatif d'ENS-MT est décrit.

 

 

 

 

Les références

 

o E.J. Moore, E.B. Kern

o Rhinite atrophique: un examen de 242 cas

o Am J Rhinol, 15 (6) (2001), p. 355-361

Texte intégral via CrossRef

o Friedman M, Ibrahim H, Lee G. Une technique simplifiée pour le traitement de la rhinite atrophique et hypotrophique. Présentation à la réunion de la Société américaine de la rhinolie, 5/2002.

o D.H. Riz

o Reconstruire le cornin inférieur avec du ciment hydroxyapatite

o 0rignal J, 79 (4) (2000), p. 276-277|

o D. Goldenberg, J. Danino, A. Netzer et al.

o Implants plastipore dans le traitement chirurgical de la rhinite atrophique: techniques et résultats

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Angelilie 18/09/2017 01:53

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement. un blog très intéressant et enrichissant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). au plaisir

Françoise 18/09/2017 23:23

Merci beaucoup pour tous ces compliments , très bonne soirée