Témoignage d'Aurélien (France)

5 Novembre 2016 , Rédigé par SNV Publié dans #Témoignages

A 16 ans, suite à un coup, ma cloison nasale a été déviée, cela m' a gêné un peu pendant quelques années mais pas au point de me faire opérer.

 

A 22 ans, j' ai commencé à trouver ma respiration nasale gênante à cause de cette cloison déviée, j’ai pris rendez-vous avec un orl afin de trouver une solution à cette gêne, de plus en plus présente.

Ce dernier m'a directement proposé de m’opérer la cloison nasale afin de la remettre droite. Je lui ai demandé s’il n’existait pas une autre alternative avant d'envisager cette opération. Il m'a répondu que non et c’était le seul moyen de récupérer une respiration nasale «naturelle».

J'ai fini par accepter l'opération, pensant naïvement que l'orl ferait bien son travail et qu'il en avait l'habitude...

 


Juillet 2013

 

Je subis donc une septoplastie avec une turbinectomie inférieure. Quelques jours après le retrait des atèles, je sens tout de suite que ça ne va pas.

Tout d'abord, je constate que ma cloison n’est pas bien remise.En effet, ma narine droite est obstruée sur la partie supérieure et surtout, je ne sens plus l’air que je respire...

Les jours suivants, je ressens de plus en plus ce vide, cette impression désagréable de ne rien respirer et que ma respiration n’est plus automatique, je dois presque penser à respirer.

Mon sommeil devient infernal: ma respiration n'étant plus fonctionnelle, je me réveille souvent en sursaut car je ne respire plus.

Je cherche mes symptômes sur le Net et fais rapidement le lien avec le Syndrome du Nez Vide. Un scanner, quelques jours plus tard, me confirmera le diagnostic.

Je retourne voir le «boucher» qui m’a opéré, le chirurgien ne veut plus rien entendre... Je consulte alors un autre orl de ma région qui me stipule qu'«il aurait fait pareil et en aurait coupé autant... D'après lui, je devrais bien respirer maintenant puisque le passage est libre....».

Fatigué de ces orls, je prends rendez-vous avec «le soi-disant meilleur Professeur de Lyon». Ce dernier me propose de couper mes cornets moyens et les mettre à la place de mes cornets inférieurs, afin de combler la partie inférieure de la cavité nasale.

Pour lui, «les cornets moyens sont inutiles!».Je refuse bien évidement et pars rapidement de son bureau. Pendant ce temps j’essaye de dormir avec une CPAP afin de mieux sentir l’air et éviter les apnées, la machine ne m' aide que très peu mais je l’utilise quand même...

 


Février 2014

 

Je fais une injection de PRP + PRL chez le Dr Donde, je ne sens absolument aucune amélioration. J'effectue par la suite, un enregistrement du sommeil qui révèlera 20 apnées par heure et 40 micro éveils par heure...

 


Juillet 2015

 

Je pars aux Etats-Unis à Columbus, voir Dr Das pour des injections de Acell + PRP, sensées redonner un peu de volume et de fonctionnalité à mes cornets réséqués. Je fais 5 injections en un mois.

Pendant deux semaines, ma respiration et mes symptômes s’améliorent mais, petit à petit, le volume s’estompe et retour au point de départ.

A l’heure où j’écris ces lignes, nous sommes en août 2016, la CPAP est devenue inefficace, j’arrête de respirer même avec la machine.Je pense que c'est du au fait que «ma commande respiratoire» ne ne fonctionne plus correctement et à l'absence de sensation nasale.

Pour dormir, je suis obligé de me boucher le nez et respirer par la bouche.De cette façon, je sens un peu mieux l’air, mais respirer uniquement par la bouche, n’est pas une solution...Je dors très mal et j’arrête souvent de respirer.

La journée, je suis toujours très fatigué et j'ai de gros problèmes de mémoire, de concentration de raisonnement à cause de la très mauvaise qualité de mon sommeil.

 


Décembre 2015

 

A cause de cette opération mutilante, de ces symptômes et souffrances constantes, j’ai perdu mon travail. J'étais dessinateur en mécanique dans un bureau d’étude mais j’oubliais tout …Je n'étais et ne suis plus assez compétent pour exercer correctement mon métier.

En journée, je suffoque et ma muqueuse est très sèche. Je suis désespéré...


Aurélien.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lul 20/03/2017 15:58

bjrs....je comprend telement ce mal etre nasal...les orl et autres chirurgiens ne sont la que pour se la raconter avec leur blouse blanche a faire les malin dans les couloirs bref ils s en tapent de la suite de leurs clients...et je dit bien clients parcqu on est rien d autres au final ....et pire si l operation est prise en charge par la secu alors la on est des MAUVAIS CLIENTS !!!!! bon courage je compatis...car vie plus ou moin la meme chose depuis des années...malheureusement

Françoise 22/03/2017 20:24

Bonsoir, je viens de lire votre commentaire,de tout coeur avec vous, très bonne soirée

JB 08/12/2016 18:32

Bonjour, un orl m'a propose une septoplastie pour "regler" ma polypose nasale, je crois que j'ai bien fait de refuser cette charcuterie nasale.
J'ai opte pour le "moins lourd" avec l'exerese des plus gros polypes de la fosse nasale concernee.

A bientot.

Françoise 22/03/2017 21:18

Bonsoir JB, tu as eu raison de ne pas accepter cette septoplastie, d'autant plus que chacun d'entre nous a déjà une déviation septale....,je ne vois pas ce que cela aurait changer en cas de polypose nasale ...,tu as opté pour une polypectomie, ..attitude tout à fait judicieuse. Si tu lis les témoignages du site , tu verras que beaucoup de victimes avaient subi, en plus de leur septoplastie ,une turbinectomie sans en avoir été informées au préalable... et ont développé le syndrome du nez vide....,Bonne soirée