Implant de B- Phosphate Tricalcique

24 Septembre 2016 , Rédigé par SNV Publié dans #Traitements

Traduction française

 

Implant de B- Phosphate Tricalcique pour le traitement du Syndrome du Nez Vide

Pierre Louis Bastier, Amed Annas Bennani- Baiti, Dominique Stoll, Ludovic De Gabory



Mots-clés: Syndrome du Nez Vide, Obstruction nasale /cornet inférieur, B-phosphate tricalcique céramique, biomatériau.


14 septembre 2012. 5 decembre2012.

Le Syndrome du Nez Vide ( ENS) est un trouble iatrogène, survenant après une résection complète du cornet inférieur (IT) .
Les patients ENS qui ont eu recours à cette chirurgie réparatrice dont le principe est de diminuer l'espace vide trop important dans la cavité nasale par une «sorte de nouveau cornet (masse) » avec implant «submucosal».

Notre objectif:tester l'efficacité et la morbidité d'un implant B- phosphate tricalcique (BTCP) pour réparer la tête du cornet inférieur dans le traitement du Syndrome du NezVide.

 

Méthode:


Cette étude observatoire prospective a été réalisée dans le centre tertiaire de référence et validée par le conseil d'examen institutionnel de l'hôpital universitaire de Bordeaux, en France.

 

Seuls les patients qui avaient subi une turbinectomie inférieure, radicale, bilatérale de
plus de 12 mois, avec obstruction paradoxale nasale et antécédent de traitements
médicaux inefficaces, étaient admissibles à cette chirurgie.
Tous les autres (turbinectomie, maladie des sinus, traumatisme, corticothérapie, cancer de la tête et du cou, radiothérapie) en étaient exclus.


Hypothèse:

 

Determiner si un implant BTCP est capable de réparer la tête du cornet inférieur et est
efficace pour la restauration du confort nasal.


L'implant UP sinus- (Kasios, launaguet, France) est composé de B TCP pur et non poreux (Figure 1).

Sous anesthésie générale, une incision du vestibule de la muqueuse buccale est faite des deux
côtés, juste au-dessus des incisives et des canines, au niveau du «sous-périostée», afin
d'augmenter les tissus mous du visage et d'atteindre l'ouverture piriforme
.

Ensuite, une poche «submucoperiosteal» est placée le long de la paroi nasale latérale à l'emplacement de l'ancien chêf du cornet inférieur entre le plancher nasal et l'orifice du
canal naso lacrymal
.

Cette poche est remplie avec 2 bandes de céramic de chaque côté. (Figure 2)
L'incision de la muqueuse buccale a été fermée par des points de suture 2-0 absorbables.
Aucun «bandage» nasal ni irrigation n'ont été utiles pendant la période post-opératoire.


Figure (A): Plaque de céramique divisée en 4 morceaux.
Figure (B): Longueur de chacune des plaques: 5mm, variant en fonction du défaut de
cloison nasale

(Selon le nez: défaut de cloison de 5 mm de large et de 2 mm d'épaisseur).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article