Article 2 - Synthèse et recherche. Traitement PRP / MatriStem - Dr Das (Juillet 2015)

4 Septembre 2016 , Rédigé par SNV Publié dans #Articles

Traduction française

Mise à jour : traitement PRP / MatriStem & Advocacy loyés
Us Institute Advanced Sinus Care & Resarch. Dr Subinoy Das.

Informations du Dr Subinoy Das à la communauté ENS sur le forum Empty Nose Syndrome.org


Article 2
Recherche : 22 juillet 2015

Chère communauté ENS,
Nous avons eu des avancées prometteuses pour comprendre, prévenir et guérir le Syndrome du Nez Vide :



1. Quels sont les résultats du traitement PRP /MatriStem ?


Depuis que nous avons commencé à employer le traitement PRP /MatriStem, nous avons traité 132 patients de 17 pays différents :

 

111 patients( 84% ) ont rapporté une amélioration de leurs symptômes.

13 patients (10%) ont fait état d'aucun suivi.

5 patients (5%) ont noté aucune amélioration.
3 patients (2%) ont souligné une aggravation de leur symptôme après le traitement.

 

Sur les 111 soulignant une amélioration de leur état :

 

17 patients ont rapporté une amélioration importante de leur état au quotidien.

83:une amélioration modérée.

11:un léger avantage .

3: une aggravation de leur état et symptômes ENS comprenant l'obstruction paradoxale,d'avantage de douleurs et de brûlures nasales.

Impossible de savoir si c' était dû aux injections ou simplement à cause de l'évolution de leurs symptômes et état.

 

Sur l'ensemble :

 

A l'exception d'un patient notant un accroissement de la sécheresse buccale après injection, tous, ont signalé une amélioration de leurs symptômes ENS avec injection , déclarant que la sécheresse de la bouche existait avant le traitement.

 

J'ai constaté à l'endoscopie que le turbinate repoussait chez 20 ou 30 patients visiblement.
Le nombre d'injections variait de 1 à 11 injections.( chaque injection ayant un avantage additif et le calendrier des injections était très important).
Maintenant, je suis convaincu que ce traitement est efficace et peut aider la majorité de mes patients ENS.

Je présenterai d'ailleurs ces données lors d'une conférence de reengineering sur les tissus prochainement.

 

Je travaille maintenant à la création d'un protocole pour une étude contrôlée contre le placebo afin de fournir les preuves IB que ce traitement est utile . Je vais commencer à récolter des fonds pour ce projet.

 

Cette étude sera coûteuse :

 

10.000 $ environ pour l'examen de la CISR.

75.000 $ environ pour le matériel de traitement .

15 000 $, probablement pour l'étude de coordination et logistique. Au total, je vais sans doute avoir besoin de 100.000 $ pour financer une étude comprenant 40 patients.
 


2. Comment s'est passé le Symposium d'été ARS ?


L'American Society Rhinologie a un cours annuel à Chicago où nous enseignons les progrès actuels ENS dans la chirurgie des sinus. Cette année, le cours est devenu gratuit pour tous les membres de l'ARS et nous avons eu une participation record avec un supplément de 90 participants ENS .

 

Lors de la présentation, James Palmer a expliqué à l'ensemble du public que sa plus grande crainte était de créer le Syndrome du Nez vide. Je fus invité à modérer le groupe sur les changements socio-économiques dans la chirurgie des sinus.

 

J'ai donc invité Eric Holbrook, un rhinologiste de la Harvard Medical School et Président de notre comité d'éthique à être présent. Il a mis en garde qu'il était contre le fait d'effectuer une chirurgie inutile et non-indiquée, en recommandant de ne pas effectuer de réduction de cornets au cours d'une septoplastie quand ce n'était pas utile.

Un autre de mes panélistes, Stephanie Shintani-Smith, a insisté sur la résection et/ou cautérisation des cornets ne devant être effectuée seulement lorsque les résections sous-muqueuses étaient indiquées.

David Poetker a également présenté un panel sur la chirurgie nasale et turbinate. Jayakar Nayak a parlé de son expérience avec le test de coton et de sa technique chirurgicale et
résultats avec les implants d'Alloderm qui lui déplaisent ainsi que du nombre croissant de patients ENS.
J'ai participé à cette discussion et parlé de mon expérience avec le PRP / Acell.


Fait encourageant :

 

100% des personnes de ce panel, ont souligné que le Syndrome du Nez Vide était un véritable problème justifiant une étude plus approfondie et était présenté comme une complication redoutée, à éviter.

De nombreux panélistes et membres du public ont exposer leur théorie expliquer pourquoi un faible pourcentage de patients développent l' ENS après la chirurgie des cornets.


Devyani Lal, un chirurgien spécialisé dans les cancers des sinus, a montré que les patients, atteints d'un cancer des sinus, ne développaient pas l'ENS contrairement aux patients sélectionnés pour une résection de cornets qui étaient suceptibles de développer l'ENS.

 

Globalement, l'accent a été mis sur le problème du Syndrome du Nez Vide contrairement aux réunions précédentes et personne n'a dit que cette pathologie était simplement une maladie psychiatrique sans rapport avec la chirurgie.

 

J'ai rencontré séparément Jayakar Nayak au cours de la réunion.Notre discussion portait sur notre collaboration avec nos patients ENS à l'avenir.

 

Je n' ai pas envie d' utiliser de l' Alloderm car je n'ai pas eu de bons résultats dans mes quelques années d'essai.

 

Je crois que l'Alloderme aggrave l'ENS (formation de cicatrice éventuelle ).

Les résultats et l'analyse récente du laryngoscope n'ont montré que 21% de bénéfice,

même si Jayakar a eu quelques bons résultats avec l'Alloderme chez certains patients "progressant d'un F à un B ".

Je recommande aux patients qui veulent de l'Alloderm de voir maintenant Jayakar plus tot que Stephen Houser.

 

(Tous deux sont de bons amis que je respecte énormément) mais Jayakar travaille sur une étude prospective examinant les résultats des implants et publiera ces données prochainement.

 

Je vais probablement essayer de dîner avec Jayakar à Dallas en septembre afin d'accroître notre coordination sur nos recherches concernant l' ENS.


 

3. Comment s'est passé votre entrevue avec le Dr Pradeep Mahajan ?

 

Cet été, le Dr Pradeep Mahajan, un chercheur de cellules souches de renommée

internationale, était invité à la course annuelle des États d' Ohio sur la régénération tissulaire.

 

J' ai discuté pendant quatre heures avec lui sur le traitement des cellules souches pour les maladies chroniques, la maladie des sinus et l' ENS.

 

Il a validé la technique Acell / PRP déclarant que cette dernière était susceptible d'être l'une des approches les plus efficaces pour l'ENS, car elle contenait les deux plaquettes enrichies.

(Supérieure à 2.000.000 / ml de plaquettes activées sont indispensables pour initier une régénération de la plaie et le MatriStem contenus ECM, est également essentiel).

 

ECM peut être obtenu à partir de la vessie, de l'intestin et autres zones susceptibles d'être efficaces).

 

Ma technique exige des cellules souches en circulation activées par le PRP / Acell,

ce qui n'est pas vraiment un problème puisque les cornets sont gorgés de sang et reçoivent 20%

du volume sanguin. Cependant, ceci peut constituer un problème dans les zones de cicatrices denses.

 

En conséquence, ma technique est susceptible de ne présenter aucun risque de développer

un cancer, car elle exige des cellules souches normales provenant du sang, alors que l'enrichissement ou la transformation de cellules souches dans une boîte de Pétri avec des facteurs de croissance ou d'autres traitements ont un faible risque de développer un cancer.

 

Nous avons discuté des méthodes permettant une meilleure création de plaquettes avec le PRP.

J'ai exploré l'utilisation de chlorure de calcium et de la thrombine, mais les ai abandonné en raison du risque de nécrose tissulaire et d'un développement d'une réaction auto-immune.

 

Au lieu de cela, j' ai agité mécaniquement nos plaquettes pendant 5 minutes supplémentaires,

en les injectant à travers une aiguille recourbée, permettant de les activer probablement mécaniquement.

 

Je mélange également les plaquettes avec le collagène trouvé dans l' Acell et les active

C'est probablement à cause de ça que le PRP /ACell a de meilleurs résultats que d'autres traitements.

En se référant à notre discussion avec le Dr Mahajan, j'ai abandonné l'idée d'utiliser le PRP

ou l' Acell, seul.

 


4. Comment progresse votre traitement concernant les cellules souches ?


J'ai utilisé des feuilles de PRL / PRP / Acell avec la chirurgie sur plusieurs patients, y compris ceux qui avaient une maladie chronique des sinus.

 

J'ai eu des résultats mitigés. Elles ont été essayées sur les patients les plus difficiles, ayant les formes les plus graves de maladies des sinus ou ENS, mais je n'ai remarqué aucune repousse impressionnante de tissu contrairement à certains bénéficiant de multiples injections de PRP / ACELL.

 

J'ai plusieurs théories à ce sujet :

 

La première est que de nombreux patients ENS ont probablement un trouble du tissu conjonctif, ou des nerfs endommagés etc.

La chirurgie est intrinsèquement dangereuse pour eux car ils ne récupèrent pas bien.

L'acte chirurgical coupant dans les cornets restants, pourrait être nocif en lui-même pour ces patients.

 

L'utilisation de PRP / ACell pourrait agir comme un extenseur de tissu (une technique

que les chirurgiens plasticiens utilisent pour augmenter le cuir chevelu après le cancer, par exemple).

 

La pression hydrostatique élargissant le reste de turbinate, le nouveau tissu sain se développe.

 

Avec la chirurgie, je suis incapable de développer mécaniquement un espace avec la pression hydrostatique quand je coupe à l'intérieur.

 

En tous cas, le PRP / Acell dépasse mes attentes et est nettement mieux que le PRL / PRP / Acell avec la chirurgie.

 

Dr Mahajan a déclaré que la production de l'os devrait être plus facile à réaliser avec le PRP / Acell par rapport au vaisseau sanguin induction.

 

En conséquence, je procède intentionnellement à un raclage de l'os pendant mes injections avec le PRP / Acell, espérant stimuler une certaine libération BMP d'hormones et de croissance osseuse.

 

 

5. Quels sont vos projets pour l'ENS ?

 

Je vais passer une journée avec un médecin chef, spécialisé en cellules souches orthopédiques près de Saint-Louis dans le Missouri en Octobre 2015 afin d' apprendre leur technique pour les os aspirés de graisse osseuse.

 

Nous espérons présenter l'année prochaine nos recherches sur l 'ENS à la plus importante conférence sur les cellules souches des Etats -Unis, rencontrer de nouveaux chercheurs et avoir de nouveaux contacts.

 

Nous espérons commencer la collecte de fonds et augmenter les 100.000 $ pour un essai de qualité supérieur du PRP / Acell et le publier.

 

Quand ce sera terminé, nous présenterons ce document aux principales compagnies d'assurance afin qu'elles couvrent ce traitement avec une assurance médicale.


Globalement, je suis heureux des progrès accomplis, nous avons encore beaucoup de travail à faire.

 

 

Meilleurs vœux. Subinoy Das

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article