Extrait tiré de "Santé Médecine - Journal des femmes" à propos du SNV

12 Août 2016 , Rédigé par SNV Publié dans #Risques

Il est difficile de chiffrer exactement le nombre de personnes atteintes en raison de l'absence d'études précises. Les malades atteints de ces complications se sentent mutilés d'un élément important de leur corps qui selon eux fonctionnait beaucoup mieux avant l'intervention.
 
Repercussions médicales et psychologiques :
Les symptômes provoqués par le syndrome du nez vide ont des conséquences importantes et parfois dramatiques chez les personnes qui en sont victimes.

Au niveau du nez,de nombreuses manifestations apparaissent au niveau du nez :
Sècheresse extrême des muqueuses du nez. Hypersécrétions postérieures avec mucosités épaisses. Douleurs nasales et du visage. Croûtes. Toux. Sensation de nez vide ou d'obstruction nasale. Sinusite. Difficulté à se moucher... sommeil et fatigue.

De nombreuses difficultés de sommeil surviennent au fur et à mesure des mois qui s'écoulent après l'intervention :
Perte de sommeil, apnées du sommeil sont par exemple observées. Une grande fatigue apparait suite à ces troubles du sommeil et à la pression psychologique provoquée par ce syndrome. La fatigue est à l'origine de troubles de concentration et de pertes de mémoires handicapantes dans a vie quotidienne et professionnelle.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article