Les symptômes du Syndrome du Nez Vide

31 Juillet 2016 , Rédigé par SNV Publié dans #Risques

Le syndrome du nez vide : un véritable handicap, qui fait suite à des complications post opératoires (turbinectomie, septo rhinoplastie, cautérisation, laser, radiofréquence) sur des organes essentiels à la respiration : "les cornets".
Il s’agit d’une affection sévère, peu connue, et invalidante, qui a de multiples conséquences sur la vie quotidienne des personnes qui en sont victimes.
C’est une épreuve pour les malades et pour leurs familles puisqu’il n’y a pas de moyens pour faire repousser les cornets.

Quand trop de muqueuse nasale est retirée, il se produit un déséquilibre au niveau des débits d’air, le nez ne détecte plus les flux, il y a une mauvaise synchronisation de la respiration entre le nez et les poumons, les nerfs sont endommagés et n’assurent plus la commande de stimulation avec le cerveau qui interprète cela comme une obstruction
paradoxale, le patient ne peut plus respirer.

Le manque de sensation d’air provoque plus "qu'un nez bouché" mais bien une suffocation, un essoufflement et des douleurs chroniques. Certains disent que c’est comme s’ils respiraient à travers une paille.

Les personnes souffrant du syndrome du nez vide vivent un véritable calvaire de par leurs douleurs physiques et leurs difficultés respiratoires, ce qui entraine chez elles de lourdes conséquences morales.



Les symptômes physiques sont dominés par : l’obstruction nasale paradoxale ++

  • LES SYMPTÔMES PHYSIQUES :

Rhinite atrophique secondaire (dégénérescence du cartilage et de la muqueuse nasale), Obstruction nasale paradoxale ++, Sécheresse nasale sévère, Maux de tête récurrents, Syndrome d’apnée du sommeil, Céphalées, Algies faciales, Ecoulement postérieur (rhinorrhée épaisse), Anosmie, Ozène (mauvaise odeur nasale), Modification de la voix, Rhinite crouteuse et fétide, Sécheresse pharyngée, Mucosités collantes,Dyspnée d’effort, Sensation d’asphyxie nocturne,Troubles du sommeil,Asthénie intense , Fatigue chronique, Brûlures nasales, Hyperventilation, Essoufflement,Hypersécrétions postérieures, Croûtes,Toux, Sensation de vide, Sinusite, Problème de valve nasale, Douleurs sinusiennes et faciales, Maux de tête récurrents, Atrophie de la muqueuse nasale, Impossibilité de se moucher, Rhinorrhée postérieure, Diminution de l'odorat/ou du goût, Fatigue et insomnie chronique, Sommeil perturbé avec micro réveils continuels, Douleurs des yeux, Problème de concentration et de mémorisation, Problèmes gastriques ,bronchiques et pulmonairesà long terme.... 
 

  • LES SYMPTOMES PSYCHOLOGIQUES :

Anxiété , Replis sur soi, Epuisement moral, Eviction des interactions sociales, Dépression.
 

Voir : Les conséquences

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article